top Faveur et dédain

Faveur et dédain
Faveur et dédain me sont d'un même gain, chère Marina. Qu'importe votre choix: si vous ne m'aimez pas, je m'aime moi. Même moi... Et si vous affirmez que vous m'aimez, n'est il patent, chère Marina, pourtant, qu'au revers de la médaille il n'y a rien qui vaille? Car l'on ne cesse de s'aimer en tout ce que l'on croit aimer! Alors que l'on croit se donner, ne fait on que s'adonner à l'égoïsme parfait? Chère Marina, cela est un fait.
Alors que les amours s'en viennent et qu'ils s'en vont dans la haine, que les visages défilent, comme s'en vont au fil de l'eau des riviéres les noyés sincères, je m'aime moi.
Il me restera toujours un seul et même amour. Le premier et le dernier. Le jamais renié. Ce vieil ami toujours là, qui de m'aimer n'est jamais las! Moi... Je m'aime moi-même.
P.H.

top Ilan et papa
top le bateau de 14h15
top Gradiva

Gradiva qui hante mes rêves
Comme dans l'arbre la sève
Dans le marbre la lumière
Le parfum dans l'air

Ta chevelure est la forêt
Où mes doigts s'aventurent
Dans l'obscurité peuplée
D'étranges créatures

Tu ne parles pas tu chantes
Sur une musique ensorcelante
Et je te vois courir
Je ne puis te saisir

Echoué au jour qui se lève
A la grève des rêves
Je reste là songeur
De longues heures

Le vent de la passion
Arrache à la realité
Son masque de compromission
De lâche fatalité.
...........................................................

Gradiva who haunts my dreams
As in the tree the sap
In the marble the light
The perfume in the air

Your hair is the forest
Where my fingers venture
In the populated darkness
Of strange creatures

You do not speak you sing
On a bewitched music
And I see you running
I may not seize you

Run aground at the day
At the strand of the dreams
I remain pensive there
Of long hours

The wind of the passion
Tear away from the reality
His mask of dishonest compromise
Of loose fate.

P.H.

top Dans le lit du glacier

Dans le lit du glacier j'ai skié, évitant les crevasses où j'aurais pu tomber... Dans le lit de Annie je me suis gelé: froide elle est restée! Moins un million de degrés, malgrés la canicule dehors! Je me suis gelé le cul à mort ! On s'est retrouvé d'ice-bergs entourés, à poil sur la banquise, dans le lit de la marquise... Manquaient les phoques et les otaries qui auraient donné un peu de chaleur...Je lui ai demandé: "Nanette ajoute une couette!" Au nez elle m'a ri, d'un air moqueur!
Je ne savais pas que sur son pubis souflait ce vent froid, gelant sa toison...Qu'à son intime calendrier c'était toujours Paques au tison! Qu'entre ses seins passait ce soufle glacé, en toutes saisons! Que ses lèvres étaient des glaçons. Je n'imaginais pas au fond de ses yeux cet éclat froid, qui me jeta dans l'effroi! Je ne savais pas qu'il fallait prendre un traineau pour parcourir le pays de son coeur! Devenir un eskimau pour être son vainqueur.
P.H.

top  je jardine
top Sylvette à la mer
top promener avec papa
top pluie et vent

the "short stories" are not the result of the manipulation of several documents but of a single source document.

top radiographie d'un rendez-vous manqué

Radiography of a missed appointment
the "short stories" are not the result of the manipulation of several documents but of a single source document.