top le jeu de quilles
top the band
top Isabelle
top rue des amours

Rue des amours au printemps Fleurissent les lilas On se réveille en chantant On se prends dans les bras
Puis vient l'été rue des amours De soleil et d'ombre Passent trop vite les jours Viennent les temps sombres
Les pluies de l'automne Et le hurlevent L'orage qui tonne Viennent au devant
Puis la froidure Et la longue nuit Qui dure dure Le temps d'une vie
Rue des amours ayez Vous qui passez une pensée Pour ceux qui se sont aimés Et que le temps a séparé
Le soir on les voyait A cette fenêtre Alors on disait Qu'heureux ils semblent être
Comme ils doivent s'aimer Puis l'on apprit un jour La voyant fermée La fin de leur amour.

top Elle

Elle est retrouvée.
Quoi ? - L'Eternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil .

Arthur Rimbaud.

top une passion dévorante
top La liseuse et le poète
top Le fleuve incessé,à ma pensée accordé...

Un jour m'en étant allé prendre l'air
Je contemplais du haut du belvedere
Le fleuve incessé à ma pensée accordé
Quand soudain il cessa et ma pensée
Et les deux ne cesserent de cesser
En l'instant nécessaire de le dire ou le taire
Ne cédant en rien de velleitaire
Et l'air même que je voulais prendre
Sembla étrangement se distendre
Le ciel se rapprochant de la terre
L'espace comme préssé
Toute distance faussée
Et soudain je pensai
Et le fleuve passait
Et l'air s'élançait
Et tout se replaçait.

A day by having gone to get a breath of fresh air
I contemplated down from the belvedere
The ceaseless river in my thought tuned
When suddenly it stopped and my thought
And both did not stop stopping
At moment necessary to say it or to keep silent about it
Giving up not at all a waverer
And the air which I wanted to take
Strangely seemed to slacken
The sky getting closer to the earth
The space as pressing
Any falsified distance
And suddenly I thought
And the river passed
And the air dashed
And everything replaced.
P.H.

top au bord de la rivière
top une pose difficile